UNION SPORTIVE FELLETINOISE : site officiel du club de foot de FELLETIN - footeo

Passés tout près de la qualification

4 septembre 2015 - 23:19

Après leur premier tour de coupe de France gagné face à Saint-Hilaire-Venarsal, l’USF avait fort à faire face à Meymac, formation de DHR soit trois divisions au-dessus. 

Dès le début de la rencontre, sur le stade Raymond Augoyard de Felletin, c’est bien les Corréziens qui prennent le dessus sur une équipe felletinoise remaniée en l’absence de Marc Legrand et Jean-Baptiste Bardolle. Très rapidement, les Meymacois prennent l’avantage 1 puis 2 à 0. C’est à ce moment là que les Fuses se rebiffent. Ils se montrent plus agressifs dans le bon sens du terme, gagnent un peu plus leurs duels. A la demi-heure de jeu, sur une faute grossière sur Paul Machado, un Meymacois écope d’un carton rouge. Les Felletinois poussent et sur un corner tiré par Nicolas Dejammet, Elvis Malherbe reprend de la tête pour inscrire le premier but des felletinois. Au meilleur moment, juste avant la pause, bienvenue avec la chaleur écrasante. Si c’était très mal parti, l’espoir renaît. Et encore davantage lorsqu’à l’heure de jeu, Mehmet Gomec parti tout seul au milieu du terrain réussit son face à face avec le gardien. 2 à 2. La magie de la coupe va-t-elle opérer ? Tout est possible. Dans les tribunes, les supporters y croient. Mais sur une main involontaire d’un défenseur felletinois dans la surface passée inaperçue pour l’arbitre du centre, un des assistants la signale ce qui offre sur un plateau la balle du 3 à 2 pour Meymac dont le buteur ne se fera pas prier pour le transformer. Les Felletinois, malgré une tête de Mickaël Alouchy au ras du poteau à l’ultime minute,  ne reviendront pas. Ce sont bien les Corréziens qui se qualifient pour le troisième tour de la Coupe de France mais les felletinois n’ont pas de regrets à avoir, ils ont fait preuve sur cette rencontre, de courage, d‘abnégation et de beaucoup de solidarité. Place désormais au championnat, le plus important.

 

 

Commentaires

Aucun événement